Homosexualité, censure & cinéma (Darkness 5) critiqué sur CinéChronicle

Critique de Jacques Demange de Darkness 5, Homosexualité, censure & cinéma sur le site CinéChronicle :

La publication de ce cinquième tome Darkness aux éditions LettMotif prolonge la qualité de ses prédécesseur.

[…] Pour trouver une représentation plus juste de l’homosexualité, il faut alors se tourner vers les marges du cinéma mainstream. Comme à leur habitude, les différents articles composant ce volume assurent le plaisir de la découverte. Cinématographies (Israël, l’Orient), genres (le péplum, les films sur le Moyen-Âge), réalisateurs (Lionel Soukaz, Jack Smith, Pasolini) ou films (Boys in the Sand) peu connus du grand public se voient ainsi consacrer des chapitres entiers. Cette qualité analytique se retrouve aussi dans l’étude de productions familières des cinéphiles (Cruising ; Leather Bar ; la série télévisée Modern Family) qui, rassemblées autour d’une problématiques et de thématiques communes, profitent de développements détaillés. […]

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.