Montgomery Clift, l’enfer du décor dans L’Obs

Chronique du livre Montgomery Clift, l’enfer du décor de Sébastien Monod par François Forestier dans L’Obs :

Star des fifties et des sixties, Monty Clift fut l’acteur bouleversant et fragile de Tant qu’il y aura des hommes, Soudain l’été dernier, The Misfits… Homosexuel, torturé, victime d’un accident de la route qui le défigura, il a été le symbole d’une nouvelle génération, avec Marlon Brando et James Dean. Il s’est suicidé à petit feu, se gavant de produits chimiques, nourrissant sa dépression, pour finalement disparaître en 1966, à 45 ans. Sébastien Monod, dans cet ouvrage ultra-documenté, revient sur cette destinée singulière, en analysant chacun de ses films et en évoquant le prix que Monty Clift a payé pour donner à l’écran le meilleur de lui-même.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.