Darkness, censure et cinéma