L'Histoire de l'Italie à travers l'œuvre d'Ettore Scola
LIVRES ET REVUES DE CINÉMA, SCÉNARIOS DE FILMS, THÈSES ET ESSAIS DE CINÉMA
L’Histoire de l’Italie à travers l’oeuvre d’Ettore Scola

9,90 22,00 

L’Histoire de l’Italie à travers l’oeuvre d’Ettore Scola

(1 avis client)
5.00 out of 5 based on 1 customer rating

9,90 22,00 

Auteur : Charles Beaud

Format 13×21, 180 pages
ISBN 978-2-919070-85-5

(Sommaire complet ci-dessous)

Effacer
UGS : THBEAUD Catégories : , Étiquettes : , , , ,

Cinéaste et scénariste majeur de la comédie italienne, Ettore Scola a été l’auteur de films qui font pleinement partie du panthéon du cinéma italien. Nous nous sommes tant aimés (1974), Affreux, sales et méchants (1976), Une journée particulière (1977) et La Terrasse (1980) ont permis au réalisateur d’accéder à une reconnaissance critique et publique internationale. L’Histoire contemporaine de son pays (du fascisme au miracle économique), mais aussi l’évolution artistique du cinéma italien, constituent des thèmes majeurs de son cinéma. Une cinématographie qui se caractérise par une grande variété formelle, une profonde fantaisie et une représentation très cohérente de l’histoire et de la société italiennes.

Charles Beaud est titulaire d’un Master recherche en cinéma obtenu à l’Université d’Aix-Marseille. Il est passionné par le cinéma italien, l’histoire du cinéma, les relations entre le cinéma et l’histoire, la question des genres cinématographiques, la comédie italienne et américaine et le réalisme cinématographique.

Introduction

I. Fascisme et société. La représentation du personnage face à la dictature fasciste

1. La structure narrative au rythme du fascisme
A. Un film soigneusement daté
B. La présence/absence du fascisme ou l’individu face à l’Histoire
2. La mise en scène des stratégies d’exclusion du fascisme
A. L’incommunicabilité des protagonistes
B. L’enfermement des victimes de l’histoire fasciste
C. La démonstration d’un fascisme qui divise et qui exclut
3. Une puissante critique du fascisme
A. Construction des personnages et choix des acteurs
B. Un dialogue corrosif
C. Le recul dans le passé

II. L’envers du décor du miracle économique

1. Un miracle économique remis en question par le moyen de l’expression comique
A. La comédie et le miracle économique
B. Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ? :
l’expression d’une société à la recherche de repères
2. La représentation d’une société marquée par de fortes inégalités
A. Affreux, sales et méchants : une fiction particulière qui exprime l’enfermement dans les borgate
B. Les « monstres » des bidonvilles
3. Nous nous sommes tant aimés :
le discours du déclin civil et politique de l’Italie d’après-guerre
A. Une technique narrative complexe pour un récit de longue durée
B. Le récit des grandes étapes de l’histoire italienne contemporaine
C. Le modèle allégorique des histoires parallèles

III. Cinéma et évolutions nationales

1. L’admiration pour le néoréalisme et le regret des années fastes du cinéma italien
A. Nous nous sommes tant aimés : le parcours du cinéma national du néoréalisme aux années 1970
B. La nostalgie du néoréalisme et des années fastes du cinéma italien exprimée dans l’intimité d’un Splendor
2. L’analyse du déclin du cinéma italien
A. La Terrasse ou la crise identitaire du cinéma italien
B. La Terrasse, un film testament sur la comédie italienne
C. La télévision, l’ennemi désigné du cinéma dans Nous nous sommes tant aimés et dans Splendor

Conclusion

Bibliographie
Filmographie
Index

Information complémentaire

Poids 320 g
Dimensions 13 x 1.2 x 21 cm
Choisissez le format du livre (papier ou numérique)

Livre imprimé (broché), Livre imprimé (cartonné), Livre numérique (pdf), Livre numérique (ePub)

1 avis pour L’Histoire de l’Italie à travers l’oeuvre d’Ettore Scola

  1. Note 5 sur 5

    Concurrence déloyale, Une journée particulière, Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?, Affreux, sales et méchants, Nous nous sommes tant aimés, La Terrasse et Splendor sont les films analysés dans ce bouquin, sans oublier des classiques comme Le Pigeon, Le Voleur de bicyclette, Le Fanfaron et Cinéma Paradiso !

Ajouter un Avis