Montgomery Clift, l’enfer du décor - édition LettMotif
LIVRES ET REVUES DE CINÉMA, GUIDES DU SCÉNARIO
Montgomery Clift, l’enfer du décor

39,00

Montgomery Clift, l’enfer du décor

39,00

Auteur : Sébastien Monod

Format 17×24, 400 pages, cartonné
ISBN 978-2-36716-213-3

Précommande : livraison courant décembre

Plus d’informations ci-dessous

UGS : clift Catégorie : Étiquettes : ,

Montgomery Clift a été une star immense entre la fin des années quarante et le milieu des années soixante. Mais il ne fut pas une étoile comme une autre. Il a traversé le ciel hollywoodien telle une comète : un peu plus de 13 années passées sur les planches, 20 sur les plateaux de cinéma, soit 17 films et une mort prématurée à 45 ans.

Comme James Dean, il a été victime d’un accident de voiture. À la différence du rebelle sans cause qui l’admirait, celui que tout le monde appelait Monty a survécu. Rebelle, il l’a été à sa manière. Moins tonitruante que celle de son cadet. Il a été le premier à imposer ses conditions aux tout-puissants studios, se payant le luxe de réécrire ses dialogues.

Aujourd’hui, le grand public se souvient davantage de Marlon Brando. Il était le concurrent numéro un de Monty. Dans les couloirs des rédactions, il se disait que si l’un n’obtenait pas un rôle, c’était l’autre qui l’aurait. Au-delà de cette rivalité, il y avait un grand respect mutuel. Elle révélait aussi l’envie d’approcher la perfection.

Toute sa vie, Montgomery Clift n’a eu de cesse de donner le meilleur de lui-même, allant chercher profondément en lui, dans sa propre existence, les matériaux utiles à son art. Ses compositions sont le résultat d’un travail acharné. Ses personnages restent gravés dans les mémoires : Matthew Garth, le jeune cow-boy de Red River (La Rivière rouge) en lutte contre l’autorité, Robert E. Lee Prewitt, le soldat idéaliste de From Here to Eternity (Tant qu’il y aura des hommes), et Perce Howland, le héros blessé de The Misfits (Les Désaxés). Des êtres solitaires et écorchés, à l’image de l’homme qui les incarnait. Si ce livre doit prouver quelque chose, c’est l’étonnante proximité entre ces personnages et l’acteur. Montrer à quel point vie professionnelle et vie privée ont fini par se mêler.

L’Enfer du décor n’est donc pas une biographie, mais un travail de synthèse mêlant éléments biographiques et analyse filmique conférant à cet ouvrage un aspect analytique qu’on ne trouve, à ce jour, dans aucun autre ouvrage consacré au comédien. Mais il a une autre particularité, celle d’être le seul en France à octroyer à cet acteur fabuleux et méconnu la place qu’il mérite, celui d’un créateur sensible, érudit et marginal, qui inspira de nombreux autres et changea le statut de l’acteur en insufflant à la profession un supplément d’âme et de cœur, une authenticité.

Sébastien Monod a suivi des études de cinéma. Il travaille dans le milieu du livre et est, en parallèle, auteur de romans qui ont la particularité de mettre en scène de nombreux personnages. Ses lecteurs apprécient une plume, de leur propre aveu, très cinématographique.

Table des matières

Avant-propos 7

“Une comète dans le ciel d’Hollywood” 9
Une enfance peu ordinaire 13
Le théâtre (1932-1946) 19

Red River / La Rivière rouge (1948) 41
The Search  Les Anges marqués (1948) 53
The Heiress / L’Héritière (1949) 65
The Big Lift / La Ville écartelée (1950) 79
A Place in the Sun / Une place au soleil (1951) 91
I Confess / La Loi du silence (1953) 112
Stazione Termini / Station terminus (1953) 133
From Here to Eternity / Tant qu’il y aura des hommes (1953) 145
Raintree County / L’Arbre de vie (1957) 169
The Young Lions / Le Bal des maudits (1958) 189
Lonelyhearts / Cœurs brisés (1958) 203
Suddenly, Last Summer / Soudain l’été dernier (1959) 215
Wild River / Le Fleuve sauvage (1960) 237
The Misfits / Les Désaxés (1961) 255
Judgment at Nuremberg / Jugement à Nuremberg (1961) 277
Freud, the Secret passion / Freud, passions secrètes (1962) 289
Entre Tennessee et Mississippi (1962-1966) 303
L’Espion / The Defector (1966) 313

The end 320

Montgomery Clift, l’héritage 349

Annexes 369
Ils parlent de Monty… 371
Montgomery Clift… 377
Bibliographie 379

Index 390