Interview d’Adrien le Bihan pour son livre “Gary Cooper, le prince des acteurs” sur le site Gone Hollywood

Interview d’Adrien Le Bihan pour son livre Gary Cooper, le prince des acteurs par Boris Szames sur le site Gone Hollywood :

[…] Le jeu introspectif de Gary Cooper annonce dès les années 30 la Méthode de Strasberg. On cite pourtant rarement l’acteur parmi les précurseurs de cette Méthode. Pourquoi ?

Peut-être parce que son naturel face à la caméra, qui est une conquête invisible, invite à supposer qu’il ne travaillait pas. Or, il travaillait énormément et quand sur le plateau il observait sa doublure rien ne lui échappait du décor, des dialogues ou des angles de prise de vue. Pour ce qui est de la Méthode, Lee Strasberg ne s’y est pas trompé. Selon lui, Gary Cooper pratiquait d’instinct depuis longtemps ce qu’il enseignait à l’Actors Studio. On n’est donc pas étonné que, loin de voir en Marlon Brando, Paul Newman ou Montgomery Clift de jeunes rivaux, Cooper appréciait leur jeu. […]

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.