Darkness, censure et cinéma (4. Video Nasties)

12,90 29,00 

Collection dirigée par Christophe Triollet

Format 13×21, 324 pages
ISBN 978-2-36716-220-1 (broché)
ISBN 978-2-36716-221-8 (cartonné)

1 badge inédit offert pour toute commande !

(Plus d’infos et table des matières ci-dessous)

Effacer
UGS : ND Catégorie :
 

Description

Panique morale, censure et vidéos. Christophe Triollet
Un siècle de censure britannique du cinéma.Bernard Gensane
The Guidelines. Christophe Triollet
Video Nasties. Une incroyable chasse aux sorcières. Christophe Triollet
Petite chronologie du contrôle des vidéogrammes au Royaume-Uni. Christophe Triollet
Les titres alarmistes de la presse britannique. Christophe Triollet
The list of 72 Video Nasties. Christophe Triollet

Chroniques des 72 Video Nasties :

  1. A Bay of BloodAugustin Meunier
  2. AbsurdDavid Didelot
  3. Blood FeastFred Pizzoferrato
  4. Blood RitesDidier Lefevre
  5. Bloody MoonMichel Tabbal
  6. California Axe MassacreEric Peretti
  7. Cannibal ApocalypseSébastien Lecocq
  8. Cannibal FeroxAlbert Montagne
  9. Cannibal HolocaustStéphane Erbisti
  10. Devil HunterYohann Chanoir
  11. Don’t Go in the WoodsEric Peretti
  12. EvilspeakSébastien Lecocq
  13. Expose. Stéphane Erbisti
  14. Faces of DeathFred Pizzoferrato
  15. Fight for Your LifeMichel Tabbal
  16. Flesh for Frankenstein. Fred Pizzoferrato
  17. I Spit on Your GraveFred Pizzoferrato
  18. Island of DeathDidier Lefevre
  19. Last Orgy of the Third ReichFred Pizzoferrato
  20. Love Camp 7.  Fred Pizzoferrato
  21. Madhouse. Yohann Chanoir
  22. Mardi Gras Massacre. Fred Pizzoferrato
  23. Night of the Bloody ApesDidier Lefevre
  24. Night of the DemonEric Peretti
  25. Night of the Howling BeastFred Pizzoferrato
  26. Nightmares in a Damaged BrainFred Pizzoferrato
  27. Snuff. Fred Pizzoferrato
  28. SS Experiment – Love CampFred Pizzoferrato
  29. SS Hell Camp. Fred Pizzoferrato
  30. TenebraeQuentin Meignant
  31. The BurningFred Pizzoferrato
  32. The Cannibal ManSébastien Lecocq
  33. The Driller Killer. Eric Peretti
  34. The Grim ReaperDavid Didelot
  35. The House by the CemeteryQuentin Meignant
  36. The House on the Edge of the Park. Fred Pizzoferrato
  37. The Last House on the LeftStéphane Erbisti
  38. Toxic Zombies. Yohann Chanoir
  39. Zombie Flesh EatersQuentin Meignant
  40. Boogeyman 2 – ReduxQuentin Meignant
  41. Cannibal TerrorAugustin Meunier
  42. ContaminationQuentin Meignant
  43. Dead & BuriedQuentin Meignant
  44. Death TrapQuentin Meignant
  45. Don’t Go in the HouseEric Peretti
  46. Don’t Go Near the ParkAlbert Montagne
  47. Don’t Look in the BasementEric Peretti
  48. Drop Dead Dearest. Eric Peretti
  49. Frozen ScreamEric Peretti
  50. Human Experiments. Eric Peretti
  51. Inferno. Gilles Penso
  52. Killer NunAugustin Meunier
  53. Late Night TrainsDavid Didelot
  54. Possession. Gilles Penso
  55. PranksAugustin Meunier
  56. Psycho Puppet. Eric Peretti
  57. Terror EyesMichel Tabbal
  58. The Beyond. Didier Lefevre
  59. The Boogey ManQuentin Meignant
  60. The Evil DeadGilles Penso
  61. The Evil ProtegeFred Pizzoferrato
  62. The Funhouse. Michel Tabbal
  63. The Living Dead at Manchester MorgueDavid Didelot
  64. The Man from the Deep RiverSébastien Lecocq
  65. The Mountain of the Cannibal GodGilles Penso
  66. The Slayer. Eric Peretti
  67. The Toolbox MurdersEric Peretti
  68. The Witch Who Came from the SeaDidier Lefevre
  69. UnhingedEric Peretti
  70. Visiting Hours. Gilles Penso
  71. Women behind BarsYohann Chanoir
  72. Zombie Creeping Flesh. David Didelot

Tous les volumes

de la collection Darkness, censure et cinéma

La collection Darkness est disponible en version imprimée (brochée et cartonnée) et en version numérique (pdf et ePub).

Au milieu des années 1970, l’apparition des magnétoscopes change radicalement la manière de consommer le cinéma, les spectateurs pouvant désormais louer sans aucun contrôle préalable des films que les salles ne projettent pas. Les éditeurs de cassettes vidéo remplissent alors les catalogues d’œuvres souvent inédites, parfois pornographiques, violentes ou interdites qui échappent à tout contrôle pour le plus grand plaisir des amateurs de Bis. Au Royaume-Uni, les pouvoirs publics sont alertés par certaines associations familiales qui ne comprennent pas que des enfants puissent voir librement des films honteux et dégradants. Pour contrer la diffusion d’œuvres jugées particulièrement dangereuses pour la jeunesse, la police anglaise organise et multiplie des saisies médiatisées dans les vidéoclubs en vertu de la loi de 1959 réprimant l’obscénité. À la demande de la principale association des vendeurs et loueurs de vidéos de Grande-Bretagne qui souhaite éviter que ses membres ne fassent l’objet de poursuites judiciaires, les autorités finissent par publier en 1983 une liste infamante de 72 titres stigmatisés sous la dénomination de Video Nasties. […] (Christophe Triollet)

Informations complémentaires

Dimensions ND
Choisir le format du livre (imprimé ou numérique)

Livre imprimé (broché), Livre imprimé (cartonné + jaquette), Livre numérique (pdf), Livre numérique (ePub)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Darkness, censure et cinéma (4. Video Nasties)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.