Mel Gibson. Le bon, la brute et le croyant

22,00 

Auteur : David Da Silva

Format 13×21
ISBN 978-2-36716-228-7 (broché)
ISBN 978-2-36716-229-4 (cartonné)

(Plus d’infos ci-dessous)

Prochainement

Rupture de stock

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Mel Gibson est passé du statut de superstar, dans les années quatre-vingt-dix, à celui de pestiféré à Hollywood après le controversé La Passion du Christ et ses multiples déboires personnels. Les spectateurs lui ont aussi souvent tourné le dos, alors qu’il était l’un des acteurs préférés du public après des succès comme les films L’Arme fatale ou Signes. Désormais, citer son nom suscite aussitôt le débat, certains voyant en lui un artiste tourmenté passionnant alors que, pour d’autres, il est un dangereux antisémite. Mais, au final, qui est réellement Mel Gibson ? Pourquoi sa carrière a-t-elle failli s’arrêter après son film sur le calvaire de Jésus-Christ ? Le parcours personnel de Mel Gibson est incroyable, car ce fervent catholique a imité, d’une certaine manière, le parcours christique (succès, Passion, résurrection). Nous allons donc, dans cet ouvrage, analyser sa très célèbre filmographie comme acteur avant de s’attarder plus longuement sur ses longs-métrages comme cinéaste. Tout cela permet de montrer la grande cohérence, thématique et esthétique, de son œuvre de Mad Max (1979) à Tu ne tueras point (2016).

Docteur en études cinématographiques et diplômé de l’Institut français de presse de Paris, David Da Silva est historien du cinéma et enseignant. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le cinéma américain : Le Populisme américain au cinéma de D.W. Griffith à Clint Eastwood (LettMotif, 2015), Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière (LettMotif, 2016), La boxe à Hollywood de Chaplin à Scorsese (LettMotif, 2017) et Trump et Hollywood. Livre 1 : L’arrivée au pouvoir (LettMotif, 2017). Il a également collaboré à diverses publications internationales.

Avant-propos
Introduction
I. La famille Gibson
A.-Hutton Gibson
B.Vatican II et la théorie du complot
II. Le cinéma australien
A. Mad Max
B. Peter Weir
III. Hollywood
A. Des débuts difficiles
B. L’Arme fatale
C. Icon
IV. La gloire
A. La réalisation
B. La consécration dans des films éclectiques
V. La Passion de Mel Gibson
A. La Passion du Christ
B. La descente aux enfers
C. Apocalypto
V. La résurrection
A. Blood Father 113
B. Tu ne tueras point
C. Des projets alléchants
D. Mel Gibson : le nouveau King Vidor ?
Conclusion
Annexes

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mel Gibson. Le bon, la brute et le croyant”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.