David Da Silva et Quentin Victory-Leydier invités de l’émission Plan Large sur France Culture

David Da Silva (Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière) et Quentin Victory-Leydier (Retour à Philadelphie, promenade analytique et amoureuse avec Rocky et Stallone) étaient les invités d’Antoine Guillot pour son émission Plan Large sur France Culture :

Stallone est un personnage très attachant, qui marche très bien dans le drame, qui pleure beaucoup. Ce qui est fascinant, c’est qu’il soit devenu cette représentation de l’impérialisme américain, alors que dans le genre bodybuildé, il fait partie de ces hommes qui pleurent le plus, et qui brisent le cœur. C’est de la sensibilité pure.                
Quentin Victory-Leydier 

On a un personnage qui est un anti-héros typique du cinéma américain des années 1970, quelqu’un de désespéré qui ne croit plus dans le rêve américain. Ce qui est intéressant dans le premier Rocky, c’est que le personnage va d’un seul coup croire à nouveau dans les mythes fondateurs américains. Ce que Stallone veut mettre en avant, à travers Rocky, ce sont ces mythes fondateurs, c’est que tout le monde a sa chance. Le quatrième film de la série reprend cette idée là sans être opposé au premier volet, où il retrouve l’esprit pionnier américain. Dans cette saga, il y a toujours cette idéalisation de l’Amérique.                
David Da Silva

Quentin Victory-Leydier dans les studios de France Culture

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.