“Gary Cooper, le prince des acteurs” chroniqué sur le site Boojum

Chronique de Philippe Durant sur le site Boojum du livre d’Adrien Le Bihan, Gary Cooper, le prince des acteurs :

[…] Toutefois, l’aspect le plus intéressant me paraît être son amitié avec Ernest Hemingway. Une amitié profonde, sincère et indéfectible. Certes, ces deux olibrius avaient la mauvaise habitude de massacrer le gros gibier mais ils ne pouvaient se passer l’un de l’autre, s’écrivant quand leurs métiers les éloignaient. L’alcool faisait souvent office de troisième partenaire.

Tout Cooper est donc là : dans ses films, avec ses femmes et autour de son ami. Bien entendu, je résume, je synthétise car l’ouvrage fait plus de 350 pages bien tassées. Donc on y apprend forcément plein de choses. Et c’est tant mieux. […]

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.