“Michelangelo Antonioni. D’un regard à l’autre” chroniqué dans la revue 1895

Chronique du livre de Jacques Demange, Michelangelo Antonioni. D’un regard à l’autre, dans la revue 1895, revue d’histoire du cinéma :

[…] Dans son livre, Jacques Demange éclaire la démarche du créateur. Antonioni parcourt de nouveaux registres expressifs : les silences, les attentes, les creux valent plus que les moments apparents de progression de l’action : un nouveau langage se met en place dans lequel le décor n’est plus le signe de reconnaissance du monde extérieur mais l’expression des états d’âme, des sensations indicibles, du mystère même qui entoure l’homme. Le cinéma d’Antonioni accorde la priorité aux temps morts sur la dynamique de la narration, l’espace signifiant est hors champ.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.