“Sur les traces de Jackie Chan” chroniqué dans Première Classics

Pleine page par Christophe Narbonne dans Première Classics consacrée au livre de François Barge Prieur, Sur les traces de Jackie Chan :

[…] En voyant The Foreigner et en faisant le constat que la plupart des derniers films avec Jackie Chan ne sortaient plus chez nous, FBP a décidé de réagir. “La France m’est apparue comme l’un des derniers bastions qui lui a toujours refusé le respect qu’il mérite. […] Pour moi, n’en déplaise aux intellectuels branchés de la critique cérébrale, Jackie Chan est un immense artiste, à ranger auprès de Harold Lloyd, Charlie Chaplin ou Pierre Etaix.” […]

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.