Chronique de Christine Pascal, mémoires croisées de 2 sœurs sur le site “à voir, à lire”

Chronique de Jérémy Gallet sur le site “à voir, à lire” du livre de Michèle Pascal, Christine Pascal, mémoires croisées de deux sœurs :

Le beau livre douloureux écrit par Michèle Pascal ravive le souvenir de sa sœur Christine, qui manque tant au cinéma français : ni son talent d’interprète, ni le sillon que sa carrière de réalisatrice a tracé, ne sont omis dans ces superbes pages qui répondent à une demande : en effet, depuis longtemps, l’artiste avait exhorté sa sœur à écrire. Le livre, construit comme une réponse, est à la fois l’autobiographie de son auteure, très tôt devenue mère, astreinte à une vie conjugale, et en même temps la biographie d’une comédienne émancipée, qui décide de quitter sa cité rhodanienne natale avec sa 2CV, pour monter sur Paris, dans ces années 70 où une génération d’actrices dont elle était proche (Adjani et Huppert, en particulier) émergeait, en même temps qu’un nouveau cinéma français. Mais Christine Pascal fut toujours en marge, fidèle à ses expériences individuelles, dont ses films portent l’empreinte, du radical Félicité, en 1979 jusqu’au dernier long métrage, Adultère mode d’emploi, sorti en 1995.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.